•  

    [Woody] Ton ami, c'est moi.
      Tu sais, je suis ton ami.
      Quand tout s'embrouille,
      En vadrouille,
      Loin, très loin de ton lit douillet,
      Rappelle-toi c' que ton vieux pote disait.
      Oui, je suis ton ami,
      Oui, je suis ton ami.
     
    [Woody] Y a peut-être plus malin
      Que moi, ailleurs,
      Plus fort, plus puissant aussi.
      Mais je suis sûr
      Que personne n' t'aimera
      Comme je le fais.
      Toi et moi.
      Et plus les années passent,
      Plus on est solidaire.
      C'est peut-être çà notre destinée.
      En tout cas, crois-moi,
      Je suis toujours là
      Car je suis ton ami !

    5 commentaires
  •  
     (Woody se rend compte que Buzz l'Éclair prend de plus en plus de place dans le coeur d'Andy)
     
    [Woody]- Je resterai le jouet favori d'Andy ...
     Je toisais le monde depuis ma terrasse.
     Je vivais la vraie vie,
     Chaque chose était à sa place,
     Quand, un jour, un zombie astronaute a débarqué d' nulle part.
     Et soudain, tout à coup,
     Tout est devenu bizarre.
     
    [Andy]- Buzz l'Éclair à la rescousse !
     
    [Woody]Étrange, impossible à prévoir.
     Étrange, bizarre ...
     Étrange, étrange bazar, bizarre
     - Ai-je dit bizarre ? Comme c'est bizarre !
     
    [Woody]J'avais des amis,
     Des tas d'amis soudain évanouis.
     Alors, pour sauver la face,
     Je souris d'vant la glace.
     J'avais du pouvoir
    [Choeur]Pouvoir ...
    [Woody]On me respectait
    [Choeur]Respect ...
    [Woody]Mais j'ai perdu, désormais,
     L'Amour de celle que j'adorais.
     Faut dire que tout cela est bien ...
     Étrange, impossible à prévoir.
     Étrange, bizarre ...
     Étrange, étrange bazar, bizarre
     - Ai-je dit bizarre ? Comme c'est bizarre !
     Étrange, impossible à prévoir.
     Étrange, bizarre ...

    votre commentaire
  • [Buzz]Sous les étoiles, je chante,
     Au-delà des lunes.
     Dans mon grand vaisseau d'argent,
     Le rêve s'achève.
     (Du haut de l'escalier, Buzz regarde la fenêtre ouverte qui surplombe le hall d'entrée)
    [Buzz]Je sais, bien sûr, qui je suis
     Et pourquoi je suis là ...
     (Buzz se souvient des paroles de Woody)
    [Woody]- Tu es un jouet !
     - Tu ne peux pas voler !
    [Buzz]Mais jamais plus je ne volerai ...
     
     (Pris d'un doute, Buzz décide de tenter le tout pour le tout, il escalade la rampe du palier)
    [Buzz]Non, c'est impossible !
     Après tout, bien sûr,
     Si je voulais, je pourrais m'envoler ...
     - Vers l'infini et au-delà !
     (Il s'élance ... et tombe au pied de l'escalier, se cassant un bras)
    [Buzz]Pourtant, jamais plus je ne volerai ...

    votre commentaire
  • Anecdoctes
    • Le premier long-métrage des studios Pixar marque un tournant dans l'histoire du dessin animé : c'est le premier film entièrement réalisé en images de synthèse 3D ; co-produit par les studios Disney, il inaugure une suite de succès parmi lesquels 1001 Pattes (1998), Monstres et Cie (2001), Le Monde de Némo (2003), Les Indestructibles (2004) et Cars : Quatre roues (2006).

    • Le choix d'une histoire qui met en scène des jouets est dû à l'imperfection — à l'époque — du logiciel qui était incapable de rendre correctement la texture de la peau humaine et lui donnait un aspect de plastique. La nature des personnages était toute trouvée !

    • Walt Disney Imagineering a développé plusieurs attractions pour les parcs Disney sur l'univers de Buzz l'Éclair, l'un des personnages du film :
      • Buzz Lightyear's Astro Blasters et Buzz Lightyear's Space Ranger Spin.
      • Toy Story Mania

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique